La Nuit des Temps de René Barjavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Penny le Dim 1 Sep 2013 - 22:58

La nuit des temps
de René Barjavel





Résumé:
Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace... Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? "La nuit des temps", c'est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d'amour passionné.
Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

Mon avis:
J'ai eu l'occasion de lire ce livre au collège, et il n'a jamais quitté mon esprit depuis. Il fait des partie des histoires intemporelles pour moi, dont les mots prennent un sens différents à chaque fois que je le relis, car comme le bon vin, il se bonifie avec le temps qui passe et la maturité que l'on acquiert avec l'âge.
Nous sommes ici en présence d'un livre à mi-chemin entre la dystopie, la romance, la philosophie de la vie et la critique de l'époque à laquelle il a été écrit.
Pour replacer dans le contexte, il faut rappeler qu'il est sorti dans les années 60, en pleine Guerre Froide, et avant mai 1968. La tension est donc palpable au sein du monde, et Barjavel nous livre ici une critique à demi cachée de cette époque, avec des ressemblances assez troublantes avec des événements passés ou à venir. L'auteur a également ajouté une touche de romance presque mythologique, un mélange entre Tristan et Iseult et La Belle au Bois Dormant.
Avant de commencer, je vous laisse découvrir les premiers mots de ce roman:

Nous suivons Simon, médecin qui va assister à la fouille entreprise sous la calotte glaciaire en Antarctique. Il est le narrateur principal de cette histoire, et s'exprime comme dans un long journal intime adressé à l'amour de sa vie.
Les fouilles vont mettre en évidence le corps d'un homme et d'une femme cryogénisés depuis 900 000 ans.
Après mûre réflexion, Simon décide de faire revenir à la vie la femme, le corps de l'homme montrant des traces de brûlures. Après son réveil, elle nous apprend qu'elle s'appelle Eléa. D'abord effrayée, elle va finir par accorder sa confiance à Simon, et lui raconter son histoire.
Nous allons alors découvrir que cette civilisation, Gondawa, était extrêmement bien développée, organisée, une sorte d'idéal. Elle a été dévastée suite à un cataclysme annoncé, et pour assurer la pérennité de l'espèce, les maîtres de Gondawa ont choisi un homme et une femme dont la beauté, l'intelligence et l'âge leur permettrait de se reproduire après leur réveil.
Au cours de son récit Eléa nous apprend également que chaque être humain se voyait désigner un amour unique, celui d'Elea s'appelait Païkan. La définition de l'amour pour eux était très simple: les amants ne se contentaient pas de s'aimer, ils s'appartenaient et s'aimaient d'un amour sans bornes.
Oui mais.... Simon, aussitôt après avoir posé les yeux sur Eléa, tombe irrémédiablement amoureux d'elle.
Mon ressenti n'a jamais bougé d'un iota par rapport à cette histoire: il y a un goût d'inachevé et de beauté, car nous somme en face d'un triangle amoureux assez particulier: Simon aime Eléa, Eléa aime Païkan, mais plus rien ne paraît possible avec ce dernier. Mais la conception de l'amour à Gondawa est telle qu'Eléa n'arrive pas à imaginer sa vie sans Païkan.
Nous suivons donc les tourments de Simon, qui en vient presque à des actes de folie douce pour s'assurer le bonheur avec Eléa. C'est la force de ses sentiments qui frappe, mais également la force des actions qu'il est prêt à mettre en place pour la garder auprès de lui. Simon inspire une compassion sans bornes car il se retrouve régulièrement désoeuvré face à Eléa et aux coutumes qu'elle connaît.
Je préfère prévenir par avance les amatrices de happy end, je vous conseillerais plutôt de passer votre chemin, car la lecture des premiers mots du roman nous dresse un portrait très sombre de cette histoire. Cette lecture s'adresse aux personnes avec les tripes accrochées, car les sentiments de Simon sont tellement bien décrits qu'il est très probable de sentir une boule dans la gorge se former au cours de la lecture.


Bref, un de mes livres phares, auquel j'attribue évidemment la note de 5/5 (et beaucoup plus si je pouvais!)

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas

Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 4937
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Julie-Ambre le Lun 2 Sep 2013 - 2:40

Très bel avis, Penny_Cilline ! J'ai lu aussi ce roman quand j'étais au collège et il m'a laissé un souvenir magnifique.

_________________

Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9131
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Eleane94 le Lun 2 Sep 2013 - 7:49

Le roman de mon adolescence et de temps en temps je relis quelques passages, et c'est toujours aussi émouvant:oops:

Eleane94
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 23
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 43
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Elinor D. le Lun 2 Sep 2013 - 9:15

Je l'ai justement trouvé hier dans une pile de livres à ma mère (je cherchais sa collection de la Romance Ténébreuse de Marion Zimmer Bradley, malheureusement je n'ai trouvé que le tome 2 ^^"), avec ton avis qui donne bien envie en plus je crois que c'est le prochain que je lis lui...

Elinor D.
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1147
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 22
Localisation : Bretagne
Humeur : Amoureuse de Sherlock

http://aworldbehindthewords.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  ninou-lilou le Lun 2 Sep 2013 - 10:54

Merci Penny_Cilline pour cette superbe présentation !

J'ai découvert ce livre il y a 3 ans. J'en avais entendu que du bien et le résumé m'intriguait énormément. Mon exemplaire est beaucoup plus vieux: couverture cartonnée toute bleu mais l'histoire à l'intérieur est tout aussi magnifique !
Je ne l'ai lu qu'une seule fois mais il m'a laissé une très forte impression. La science-fiction est décrite de telle façon que tout semble normal: la découverte des corps, la façon de les ramener à la vie, la manière de communiquer avec Elea, les conditions de vie du peuple d'Elea...
L'auteur nous transporte dans l'univers de ces êtres extraordinaires, 900 000 ans avant nous, est ça parait tellement réel !
Quand je pense à ce livre, c'est surtout l'Amour intemporel d'Elea pour Païkan qui en ressort. C'est un véritable amour, pur et indestructible, mais il y a aussi l'Amour qu'éprouve Simon pour Elea.
C'est une histoire vraiment bouleversante ! Ma note est également
 

ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9514
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “Take care of my cop.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  everalice le Lun 2 Sep 2013 - 18:47

Qu'est-ce qu'il a l'air beau bulle bulle 
Et pour que Penny mette 5/5, ça doit être fameux titter 
Hop, sur ma wish-list, rien que vos commentaires sont déjà trop beaux, irrésistibles, en fait !

everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4254
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  marissa le Lun 2 Sep 2013 - 21:02

Oh moi aussi, il ne va pas tarder à sauter dans ma PAL celui-là ! bounce  Très belle avis Penny ! Okay

marissa
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 6570
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Penny le Lun 2 Sep 2013 - 22:34

@everalice a écrit:Qu'est-ce qu'il a l'air beau bulle bulle 
Et pour que Penny mette 5/5, ça doit être fameux titter 
Oh comme c'est mignon! Je ne pensais pas qu'un jour mon exigence en terme de livres finirait par être vue comme une qualité! bulle 
Oui les filles, ce livre vaut la peine d'être lu, ne serait-ce que pour découvrir l'univers particulier de Barjavel, et sa vision de l'amour intemporel. Un autre de ses livres est dans mon panthéon: L'Enchanteur. C'est sa réinterprétation de l'histoire d'Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde... Un must aussi pour moi!

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas

Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 4937
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  everalice le Mar 3 Sep 2013 - 4:28

Penny_Cilline a écrit:
@everalice a écrit:Qu'est-ce qu'il a l'air beau bulle bulle 
Et pour que Penny mette 5/5, ça doit être fameux titter 
Oh comme c'est mignon! Je ne pensais pas qu'un jour mon exigence en terme de livres finirait par être vue comme une qualité! bulle 
Oui les filles, ce livre vaut la peine d'être lu, ne serait-ce que pour découvrir l'univers particulier de Barjavel, et sa vision de l'amour intemporel. Un autre de ses livres est dans mon panthéon: L'Enchanteur. C'est sa réinterprétation de l'histoire d'Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde... Un must aussi pour moi!
L'enchanteur a fait partie de mes lectures de (grande) ado, je l'avais aussi beaucoup aimé. L'écriture de cet auteur est très fluide, légère, et cela donnait un atmosphère très particulière à cette histoire. Je l'ai d'ailleurs conseillé à un de mes grands garçons, et il a adoré. Il faudrait que je le relise, mais  - livre de bibliothèque (un nouveau livre à acheter, merci Penny Okay  cheesygrin  )
Et, oui, tes avis sont... enchanteurs : on ne peut pas y résister quand tu es aussi enthousiaste Wink  .

everalice
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 4254
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 46
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Penny le Mar 3 Sep 2013 - 17:48

@everalice a écrit:mais  - livre de bibliothèque (un nouveau livre à acheter, merci Penny Okay  cheesygrin  )
titter De rien!

@everalice a écrit:Et, oui, tes avis sont... enchanteurs : on ne peut pas y résister quand tu es aussi enthousiaste Wink  .
Embarassed bulle

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas

Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 4937
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Elea le Lun 3 Fév 2014 - 22:30

Voilà un genre, la science-fiction, que je n'ai pas l'habitude de lire. Généralement je n'aime pas vraiment la SF, mais ici j'ai apprécié l'histoire originale et très bien pensée.
Le style de Barjavel est fluide et beau. Certains passages, notamment ceux du point de vue de Simon, sont vraiment très bien écrits. Mais ce que j'ai le plus apprécié dans ce roman, c'est le réalisme de son histoire. Même si ce livre a été écrit il y a presque 50 ans, je l'ai trouvé encore très actuel, très moderne. J'ai beaucoup aimé prendre part à la vie de la station, voir les réactions dans le monde entier, les joutes politiques et les solidarités entre scientifiques.
Quant à l'histoire entre Elea, Paikan et Simon, je l'ai trouvé belle, mais elle ne m'a pas entièrement ému. J'aurai eu besoin d'en savoir plus sur Elea et Paikan, je pense, pour éprouver une réelle sympathie à leur égard. Certains passages étaient d'ailleurs un peu longs, surtout en ce qui concerne le souvenirs d'Elea, mais heureusement l'histoire était tellement passionnante que j'en venais vite à bout.
En résumé, c'est un très bon livre. Je suis contente de l'avoir enfin lu, ne serait-ce que pour le fait qu'il change de mes lectures ordinaires, et connaître enfin une héroïne portant mon pseudo ! Ainsi, même si je n'ai pas autant adhéré que Penny (désolée, toi qui fondais tellement d'espoir !), j'ai quand même grandement apprécié ce roman.

 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  / 5

_________________

"De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
 Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle."
Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

~ Mes vidéos Youtube ~

Elea
Lady Administratrice

Messages : 6953
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Sous le soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Penny le Lun 3 Fév 2014 - 22:35

@Elea a écrit:
En résumé, c'est un très bon livre. Je suis contente de l'avoir enfin lu, ne serait-ce que pour le fait qu'il change de mes lectures ordinaires, et connaître enfin une héroïne portant mon pseudo ! Ainsi, même si je n'ai pas autant adhéré que Penny (désolée, toi qui fondais tellement d'espoir !), j'ai quand même grandement apprécié ce roman.
LOL! Je n'ai jamais cherché à ce que quiconque adhère autant que moi à ce livre. Mon amour pour ce roman tient aussi au fait que je l'ai lu il y a bien longtemps, et que beaucoup de souvenirs y sont rattachés. Du coup, mon ressenti est altéré. Mais je suis contente de voir que tu l'as malgré tout apprécié! Wink

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas

Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 4937
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Bidoulolo le Lun 8 Sep 2014 - 14:36

Quel plaisir de lire tous vos avis positifs sur ce roman .... c'est une grande histoire pour moi ce livre, c'est lui qui m'a fait apprécier la lecture.
Il faut dire que je n'aimais pas vraiment lire étant plus jeune, puis un jour ma route a croiser celle de ce roman de Barjavel.... et la tout à basculer!!! J'ai été complétement happée par cette histoire magnifique! Ca fait très longtemps que je n'ai pas lu mais j'ai toujours cette super impression qui reste et flotte dans mon esprit des que je pense à ce livre.
Depuis je suis une assez grande fan de Barjavel.

Merci en tout cas à M.BARJAVEL et à son oeuvre "la nuit des temps" sans qui je n'aurais pas découvert cette univers magnifique qu'est la lecture ...

_________________

Bidoulolo
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1947
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 29
Localisation : Rouen
Humeur : Rêveuse, à chaque page tournée.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Cassandre 2.0 le Lun 15 Sep 2014 - 15:08

Malgré le nombre assez conséquent de livres que j'ai pu lire depuis que je suis ado, je n'avais jamais approché Barjavel.
Après avoir lu tout le bien qui se disait de ce livre, je m'y suis attaquée, pleine d'attentes et la boite de kleenex à proximité comme conseillé par une amie.

Pendant la première partie du livre, j'ai été un peu déçue, car la SF n'est pas vraiment mon domaine. Le style cependant est tellement agréable que la lecture s'est déroulée toute seule. Quelques passages un peu longs toutefois (la fuite dans le passé notamment) au bout d'un moment je commençais à avoir du mal à visualiser cet univers souterrain si étrange. Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est qu'il arrive à nous parler d'un monde qui nous semble futuriste alors que tout cela se déroule dans un passé si lointain ! J'ai adoré les objets de ce monde. Créer le tout à partir de rien, transmettre les pensées, etc.
Le monde qui est décrit aurait pu ressembler à un paradis s'il n'avait pas été peuplé d'hommes. Des hommes à la nature si semblable à la nôtre qu'ils ne peuvent, hélas, mille fois hélas, s'empêcher de détruire ce qui les entoure.
Et de voir la réaction des hommes du présent face à ce que pourraient signifier les formidables découvertes de cette civilisation... J'ai vraiment apprécié cette critique de l'homme, de la société, de la politique, du capitalisme qui plane tout le long du roman.  Surtout, un tout petit  passage  m'a marqué, qui explique que les découvertes vont compromettre les bénéfices des compagnies. Que penserait Barjavel de notre époque où tout s'est amplifié monstrueusement depuis l'époque de l'écriture ?
C'est un livre qui donne à réfléchir, à ouvrir les yeux.

Et au bout du compte, on se dit tout ça pour ça... Et on pleure.

Et on repleure en suivant la destinée d'Elea et Païkan, une fois, puis 2 (noooooooooooon mais POURQUOI !!!!  Crying or Very sad )
L'histoire d'amour n'est qu'accessoire, prétexte à un final explosif (c'est le cas de le dire, dans tous les sens du terme !) et c'est là le point qui m'a le plus déçue. J'en aurais voulu plus, plus fort, plus intense. J'ai eu un peu de mal à apprécier ce couple. La personnalité de Païkan est peu décrite, à peine effleurée. Celle de Coban aurait mérité également une approche plus conséquente. A peine en apprend-on un peu sur lui, éveillant notre curiosité, qu'il faut passer à autre chose. Quant à Eléa, elle est bien plus développée, mais sa morosité ne rend pas justice au personnage.

Bref, pour moi un peu moins de SF et un peu plus de romance auraient été parfaits ^^

Il en reste néanmoins un roman marquant, formidablement bien écrit, une référence.

Cassandre 2.0
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 515
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 37
Localisation : Dans les bras d'un immortel...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Penny le Lun 15 Sep 2014 - 15:18

@Cassandre 2.0 a écrit:Il en reste néanmoins un roman marquant, formidablement bien écrit, une référence.
 Que j'aime voir ces mots prononcés à propos d'un de mes livres de chevet... 
Merci pour ce retour Cassandre!  Okay

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas

Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 4937
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit des Temps de René Barjavel

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum