Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Aller en bas

Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Zazazoo le Lun 19 Aoû 2013 - 11:12

Les contes de Toronto
Tome 1 :  Le chemin de l'acceptation
de K.C Burn



L’inspecteur Kurt O'Donnell a l’habitude de déterrer les secrets des autres, mais quand il découvre que son partenaire décédé était marié à un autre homme, il est secoué. Déterminé à faire les choses comme il se doit, Kurt offre son soutien à Davy, en deuil. Aider Davy à surmonter son chagrin aide Kurt à faire face à la culpabilité dévorante de savoir que son partenaire ne lui faisait pas assez confiance pour lui dire la vérité à son sujet. Mais quelque part en chemin, Davy cesse d'être une obligation et devient un ami, l'ami le plus proche que Kurt ait jamais eu.

Son attirance grandissante pour Davy complique les choses, laissant Kurt face à la difficulté de reconsidérer sa sexualité. Puis, un échange sensuel auquel ni l'un ni l'autre ne s'attendait vient les perturber davantage. Pour être avec Davy, Kurt doit se résoudre à révéler son homosexualité, mais son travail et ses relations avec sa famille catholique le retiennent. Peut-il risquer de tout perdre pour la possibilité de vivre une relation avec un homme récemment devenu veuf ?


Date de sortie : 23 avril 2013
chez Dreamspinner Press France


Arrow Tome 2 : Cover up
Arrow Tome 3 : Cast off
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11424
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Zazazoo le Lun 19 Aoû 2013 - 14:06

Le résumé étant très complet, je ne vais pas revenir sur l'intrigue mais plutôt me concentrer sur mon ressenti.
Ce livre est ma 1ère romance M/M, et bien qu'il soit dispo en VF, j'ai préféré le lire en VO, histoire d'être au plus près des émotions des personnages.

Les personnages justement ...
Davy est un homme brisé, non seulement par son deuil, mais aussi par la nature complexe
Spoiler:
et finalement secrète
de sa relation avec Ben, son mari. Sa guérison est lente, faite de hauts et de bas, et j'avoue que sa détresse m'a serré le coeur à de nombreuses reprises.
Kurt est loin de l'image du flic que l'on pourrait se faire, ses doutes affluent alors même que son amitié avec Davy devient plus forte, et sa prise de conscience progressive se fait au prix de moments terribles, d'une espèce de déchéance qui là encore m'a vraiment fait mal au coeur.

J'ai été la première étonnée à attendre avec impatience le moindre rapprochement entre les 2 hommes, l'auteur reculant le moment de bascule au maximum. Cette scène est longue à venir, mais alors quand elle survient .. Quelle violence ! quelle passion ! 
Les scènes intimes sont explicites, mais jamais vulgaires et on sent vraiment les sentiments très forts qui se tissent entre Davy et Kurt. Ces moments là sont dignes d'une belle romance érotique "classique".

Je regrette néanmoins le dénouement, trop facile à mon goût, un peu trop cliché aussi.
J'aurais aimé connaître les pensées de Davy, car même si ce roman est écrit à la 3ème personne, le focus est mis sur Kurt, ce qui m'a frustrée.
Spoiler:
notamment durant leur longue séparation ou encore lors des moments où on se dit qu'il va se passer un truc entre eux

Enfin, le roman se déroule sur un peu plus d'un an : ainsi les évènements sont crédibles, les personnages ont besoin de ce temps pour évoluer (Davy, pour faire son deuil ; et Kurt, pour accepter son homosexualité). D'ailleurs je trouve que le titre VF est particulièrement choisi et rend bien compte de la thématique du roman.

Davy et Kurt forment un couple très romantique, ce livre m'a fait vivre beaucoup d'émotions, le même genre qu'avec une romance classique, mais en plus fort quelque part, compte tenu de l'aspect "interdit" de leur relation.

Cette 1ère incursion dans la romance M/M a donc été couronnée de succès, je peux même dire que j'ai eu un coup de coeur pour ce livre et je vais lire la suite de la série sans tarder !

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11424
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Isatis le Lun 19 Aoû 2013 - 14:46

Tout d'abord un grand merci à Sambaval  qui m'a conseillé ce beau roman Wink 
Zaza a parfaitement décrit mon ressenti à la lecture de ce livre, je vais donc être brève!

L'intrigue est très bien construite, l'auteure prend son temps pour faire évoluer la relation et les sentiments des personnages, cela renforce l'impression de réalisme et l'histoire de ces deux hommes n'en est que plus touchante.
Effectivement, le titre français est très bien choisi, ce chemin vers l'acceptation sera particulièrement douloureux pour Davy et Kurt, l'auteure a parfaitement su décrire leur détresse, leurs peurs. Certains passages sont poignants sans que l'on sombre pour autant dans le larmoyant.
Les scènes d'amour ne sont pas si nombreuses mais elles sont très intenses sans céder à la vulgarité. Et en effet, la scène où la relation entre Kurt et Davy bascule est d'une force! On retient notre souffle...
J'ai beaucoup apprécié la place que tient la famille de Kurt dans le récit. Etre le dernier d'une si grande tribu n'a rien de simple...
La fin est un est un peu décevante et il est vrai que Davy se dévoile trop peu à mon goût, j'attendais plus de confidences, d'explications... mais cela reste un détail.

Un livre parfait pour commencer son exploration de la romance M/M.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation, 5 / 5


Dernière édition par Isatis le Mer 16 Avr 2014 - 17:10, édité 1 fois

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8660
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Penny le Lun 19 Aoû 2013 - 15:21

Tiens, il est dans ma PAL celui-là, faudrait peut-être que je le fasse remonter un peu.

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5476
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  sambaval le Mar 20 Aoû 2013 - 19:48

Je suis ravie que vous ayez apprécié cette première incursion dans la romance MM, genre que j'affectionne.coeur Evalluation
avatar
sambaval
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 825
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : Campagne du val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Penny le Mar 3 Sep 2013 - 18:07

Fichtre! Encore un avis que j'avais oublié de poster!  

Comme Zazazoo et Isatis, j'ai aimé cette romance. Seul hic, je l'ai lue juste après Faith & Fidelity, et celui-ci ne soutient pas la comparaison avec l'autre à mon goût.
Ne nous méprenons pas, j'ai quand même relativement apprécié cette lecture.

Davy est un héros attendrissant dès les premières pages, car il a vécu ce que personne ne souhaite à autrui 
Spoiler:
vivre un amour avec quelqu'un qui s'évertue à rendre cette relation secrète pour ne pas entacher sa réputation professionnelle. J'ai aimé la métaphore autour de son appartement qui en somme est aussi vide et lisse que sa relation avec Ben.
Kurt n'a vraiment commencé à m'intéresser que lors de la fameuse scène sensuelle qui tarde à venir... Mais quand elle arrive, quelle force! Quelle violence! Quelle passion! Avant, j'ai trouvé que son attitude assez lassante, même si il est vrai que l'auteur retranscrit très bien cette période de doutes dont doit être assorti chaque coming-out.
A partir de là, le désarroi de Kurt fait beaucoup de peine, le voir presque se détruire à petit feu est assez dur. 
L'auteur file la métaphore autour de l'appartement de Davy jusqu'à la fin, et j'ai trouvé ça mignon, une belle manière de dire que ce dernier finit par s'épanouir et se révéler grâce à Kurt et ses petites attentions qui paraissent peu, mais donnent beaucoup.

La fin est effectivement un peu facile, mais reste quand même assez surprenante, ce qui améliore à mon goût la rapidité avec laquelle l'auteur clôt ce livre 
Spoiler:
moi, personnellement, je n'ai pas vu arriver le coup de Ian

Bref, une lecture agréable, mais que je n'aurais pas dû lire après Faith & Fidelity, car j'ai été obligée de les comparer. Je tenterai peut-être le coup de la relire un de ces jours, peut-être que je verrai les choses de manière plus éclairées.

Ma note: 3.5/5

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5476
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  guysemo le Mer 16 Avr 2014 - 17:09

J'ai aimé l'histoire, je trouve qu'elle est bien tournée. Peut être que Davy aurait mérité d'avoir un caractère un peu plus fort, mais quand il s'énerve ce n'est pas pour rien !

Quand Kurt découvre son attirance pour Davy et pour les hommes, ça ne tombe pas en mélodrame et ça c'est bien !

Je dirai quand même que l'histoire est un peu lente, qu'il y a des longueurs mais sinon elle est bien.

 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation   /5
avatar
guysemo
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 35
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Lena Polskaia le Jeu 17 Avr 2014 - 22:04

J'ai adoré ce livre. POur le coup, je crois qu'on trouve dans ce roman tout ce qui nous plait chez DSP, sans les défauts parfois constatés dans certains de leurs ouvrages.

D'abord, c'est bien écrit, le style est agréable, fluide, et la traduction est bonne (en tout cas, toutes les phrases ont un sens) Ensuite,  l'histoire est interessante et change un peu des sentiers battus. Là encore, elle est bien traitée et plutôt dans le mode réaliste , sans sombrer dans le trash ni dans le sexe à tout prix. Les scènes erotiques sont placées à bon escient, pas trop nombreuses, et bien écrites, sans vulgarité excessive. 

Le contexte est bien décrit, j'ai bien aimé aussi toute la galerie des personnages secondaires, famille, amis, collègues, ce qui contribue à "ancrer" l'histoire de nos deux amoureux dans le réel. Ensuite, il y a les personnages. Au premier abord, le flic musclé, le jeune "veuf" éploré, ça sent un peu le stéréotype, ... et puis , pas du tout. Chacun des deux hommes a ses forces et ses faiblesses. Le flic courageux, tétu, costaud... mais petit cadet de sa fratrie, couvé par sa famille, blessé par les silences de son ancien co équipier, bouleversé par ce qu'il éprouve; et le "veuf" éploré, mais aussi victime, qui peu à peu sort de son enfermement, et recouvre sa vivacité, sa force... et sa colère. A la différence de ce que je stigmatisais dans Des hommes ordinaires, par exemple, l'auteur prend le temps de faire évoluer ses personnages. L'hétéro de base ne devient pas homo en un clin d'oeil, et avec un sourire ravi, parcque c'est la force de l' amooooour. Ca lui prend du temps pour éprouver des sentiments amoureux, ça lui prend du temps pour admettre ses désirs , et ça lui prend encore plus de temps pour s'accepter tel qu'il est et l'assumer face aux autres, et ça ne se fait pas sans douleur. Bref, il a tout bon ce petit livre.
J'espère que les tomes suivants seront traduits en VF un de ces jours.

 coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation  coeur Evalluation ,3/5
avatar
Lena Polskaia
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 242
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  EmilieJolie le Mer 19 Nov 2014 - 21:54

J'ai vraiment apprécié cette lecture, le titre VF convient parfaitement à l'histoire... Le chemin de l'acceptation...
Beaucoup de choses ont déjà été dites donc je ne vais pas en ajouter plus qu'il n'en faut... Simplement j'adore de plus en plus la romance M/M, je trouve que les sentiments sont vraiment, superbement décris, on ressent  la perte, la joie, la souffrance, l'amitié tout au long de ce récit, j'ai eu à certains moments des papillons dans le bidou... ce signe là me permet de dire que j'ai vraiment accroché... bulle

Voilà pour moi ce sera .75/5
avatar
EmilieJolie
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1059
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 36
Localisation : Dans les Ardennes Belge
Humeur : Ne jamais regarder en arrière...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  betty boop le Sam 21 Fév 2015 - 15:15

Je viens de le finir et je l'ai trouvé génial!!!!

C'est vrai qu'il est différent des M/M que l'on a l'habitude de lire, mais ça m'a plu.
J'ai adoré Davy, j'ai maudis Ben(non mais quel enfoiré ce mec!!), par contre j'ai trouvé que Kurt était long à la détente. La famille est géniale, les amis, l'ambiance, ce n'est pas dramatique ni trash.
On y arrive en douceur, sans heurs ni crise cardiaques.
Leur camaraderie du début m'a beaucoup plu, et puis leurs scènes coquines sont très coquines, pas nombreuses mais intenses  
J'ai passer un super moment, en espérant que le 2 sera aussi bon.

MA NOTE: coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5

Par contre le POV de Davy m'a manqué, j'aurais aimé avoir son ressenti!!
avatar
betty boop
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 513
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 43
Localisation : dans mes rêves en Ecosse
Humeur : je profite de tout ce que la vie me donne, surtout des livres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Laenic le Dim 8 Mar 2015 - 20:50

Kurt découvre l'homosexualité de son partenaire peu de temps après sa mort en service. Il décide de retrouver le compagnon de son collègue. Il rencontre un homme dévasté par la mort de Ben. 
Kurt va alors aider Davy à se reconstruire et peu à peu il va s'attacher à cet homme en deuil, brisé mais aussi fragilisé par une relation de couple assez destructrice. 
Au fil des mois Kurt va être de plus en plus troublé par Davy, il va alors à petit pas cheminer pour accepter ses sentiments nouveaux. 

Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de M/M aussi bien, j'ai adoré l'histoire de Kurt et Davy.

Les deux personnages dans cette romance sont tout simplement à croquer. J'ai adoré leur personnalité, leur fragilité comme leur sensibilité. Ils m'ont souvent ému et parfois leurs souffrances m'ont fait vraiment mal au coeur.

Les sentiments ambigus éprouvés par Kurt pour son nouvel ami sont progressifs et amenés en toute délicatesse par l'auteur. Il faut attendre un certain temps pour voir une relation sentimentale se mettre en place mais j'ai justement apprécié le temps pris pour cette découverte de l'un et de l'autre. Leur première fois ensemble est tout simplement une explosion de passion. Au final pour ce résultat, j'étais bien contente d'avoir attendu... 

J'ai vraiment adoré le style tout en finesse de l'auteur. J'avais quelques craintes d'être tombée sur un Romantic Suspense mais ce n'était pas du tout le cas. Je suis donc ravie de cette bonne surprise.

C'est un véritable coup de coeur M/M même si j'ai juste regretté de ne pas avoir le point de vu de Davy. Cela m'a quand même cruellement manqué !

Je vais continuer la série avec un grand plaisir...
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,75/5  

_________________
avatar
Laenic
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 3279
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 35
Localisation : Entre deux livres
Humeur : Heureuse...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  serial reader le Ven 20 Mar 2015 - 17:18

Tout est dans le titre Les chemins de l'acceptation. Le roman au rythme plutôt lent est le difficile cheminement du héros, Kurt, vers la reconnaissance de ce qu'il est : un gay. Au début, il ne le sait pas et c'est la mort de son équipier Ben qui enclenche le processus qui le mènera à découvrir qui il est vraiment. Au décès de son équipier, le héros apprend que celui qu'il a côtoyé pendant trois ans et qu'il considérait comme un ami lui a caché des pans entiers de sa vie et ce qu'il découvre le laisse à la fois pantois et amer. Le désir de comprendre et un sentiment qu'il peine à définir le pousse à se rapprocher de Davy, le compagnon de Ben.

J'ai beaucoup aimé ce roman au ton particulièrement juste. Pas d'effet tapageurs ni de passages racoleurs, non ce qui m'a frappée c'est la justesse du ton, la retenue dans les scènes cruciales ainsi que la psychologie affutée de Kurt. L'auteur rend avec beaucoup de finesse les différentes étapes du cheminement de Kurt. De l'amitié à l'amour, du déni à l'acceptation, de l'éblouissement de sa première expérience avec Davy au désespoir profond dans lequel il se noie après le rejet de Davy, de la plongée en enfer jusqu'au retour à la vie, l'auteur nous fait partager toutes les émotions de Kurt. Cela donne un roman plus émouvant que sensuel mais la rareté des scènes torrides confère à ces dernières d'autant plus d'intensité.

J'ai également beaucoup apprécié que l'auteur ne fasse pas de Davy le parangon du "bon" gay. Il a ses propres fêlures, a beaucoup souffert et c'est volontairement qu'il blesse presque à mort Kurt. A cet égard, il est dommage que l'auteur reste dans le vague en ce qui concerne Davy : on ne sait presque rien de son enfance, encore moins de sa relation avec Ben évoquée juste en filigrane et je dois avouer que je suis restée un tantinet frustrée de le voir disparaître durant une bonne partie du roman. Le roman est certes consacré à Kurt mais j'aurais aimé en savoir plus sur Davy. C'est le seul léger reproche que je ferai au roman par ailleurs des plus réussis.

Je ne connaissais pas K.C Burn et c'est avec grand plaisir que je vais me plonger dans ses autres romans qui, je l'espère, recèleront tout ce que j'ai aimé : de l'émotion et de la sensualité, cocktail auquel je crains d'être définitivement et désespérément accro...

Ma notation : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,25/5
avatar
serial reader
Lady enviée
Lady enviée

Messages : 542
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  bbbox le Sam 16 Avr 2016 - 8:29

Salut,

J'ai beaucoup aimé l'histoire et l'évolution progressive des sentiments.
Belle histoire, bien écrite, j'ai aimé la sollicitude et la tendresse de Kurt envers Davy.
Ce côté protecteur qui évolue vers du désir et de l'amour.
Quand Kurt se décide enfin à passer à l'acte wahouuuuuu bounce   bounce
Les scènes d'amour sont peu nombreuses mais très intenses et bien décrites.
J'ADORE !

J'ai 2 regrets dans ce livre, bon petits regrets pas des ÉNORMES : que l'auteur n'est pas donné plus de place à Davy, à ce qu'il pense, ce qu'il ressent et la fin que j'ai trouvé trop rapide et trop cliché.
Oh et un troisième en lien avec son frère mais chut.

Je vous recommande cette histoire, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire.

    /5

bbbox
Danseuse émérite
Danseuse émérite

Messages : 241
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les contes de Toronto - Tome 1 : Le chemin de l'acceptation de K.C Burn

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum