Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Aller en bas

Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Julie-Ambre le Mer 20 Fév 2013 - 23:11

Maeve Regan
Tome 3 : La Dent Longue
de Marika Gallman


Résumé

Pour réussir à tuer son père, Maeve doit lever une armée et apprendre à maîtriser sa magie. Deux tâches loin d’être aisées même dans un contexte favorable. Mais Maeve doit traquer un traître et tout le monde est suspect. Même son meilleur ami Elliott ou son amant vampire, Lukas. Et après tout ce qu’elle a découvert sur ce dernier, elle n’hésitera pas à le tuer elle-même s’il le faut. Encore une fois.

Sortie prévue le 31 mai 2013 chez Milady


Dernière édition par Julie-Ambre le Mer 10 Avr 2013 - 16:27, édité 2 fois

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 9988
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Kalindra le Jeu 21 Fév 2013 - 3:28

Vu la fin hallucinante du tome 2, celui-ci je l'attends avec grande impatience !

Début du chapitre 1 :


Spoiler:

Début du chapitre 1 (version non corrigée) :

J’avais douze ans la première fois que j’ai vu quelqu’un mourir.

Je n’aurais même pas dû me trouver là. Tout découlait d’une stupide
dispute avec Walter. Quelques jours auparavant, ma classe avait fait le
voyage jusqu’en ville pour aller au musée d’art contemporain qu’elle
abritait. Toute la classe, sauf moi. Sans motif apparent, Walter avait
refusé que je m’y rende et m’avait forcée à rester à la maison. Cela
m’avait mise hors de moi, créant entre nous la seule et unique
altercation où des cris avaient été échangés, même si ce n’était que de
mon côté. Si aujourd’hui je comprenais les motifs de son interdiction,
ce n’était pas le cas à l’époque. C’était la raison pour laquelle je
m’étais retrouvée sur ce quai, un jeudi matin gris comme une mine de
charbon, à attendre le train en espérant qu’il arriverait avant la
pluie.

J’avais pris ce qu’il me restait d’argent de poche et, après un faux
départ pour l’école, je m’étais fait la malle. Elliot m’avait dit que
l’endroit était carrément ennuyant et que ce qu’ils appelaient de l’art
était on ne peut plus moche. Il avait ajouté que j’aurais mieux fait de
regarder les toiles de Julian si je voulais étudier quelque chose qui ne
me ferait pas régurgiter mon petit déjeuner. Mais ça n’avait rien
changé. J’avais envie d’y aller. Il ne comprenait pas le vrai problème.
Ce n’était pas de ne pas pouvoir visiter le musée qui me mettait hors de
moi, c’était l’interdiction qui avait rendu cela impossible. Walter
n’avait pas le droit de me m’en empêcher. J’avais douze ans et je
n’avais jamais mis les pieds en ville. C’était pour cette raison que je
m’étais retrouvée sur ce quai, prête à faire une heure de train pour me
perdre dans ce que j’imaginais être des rues immenses, peuplées de gens
qui avaient vu le monde et qui étaient, de fait, moins stupides que mon
grand-père.



Elle se trouvait à ma droite. Je ne lui avais prêté aucune attention
jusque-là. Après tout, nous étions beaucoup à attendre sagement,
observant le film de nos pensées qui se jouait quelques mètres devant
nous, sur les rails qui commençaient tout juste à vibrer, annonçant le
générique de fin. J’y avais songé un millier de fois depuis, mais je
n’étais jamais parvenue à établir une chronologie exacte. J’avais tourné
la tête pour observer le train, comme à peu près toutes les personnes
présentes sur le quai à l’exception de l’ombre qui se trouvait à côté de
moi. Pourtant je l’avais vue s’avancer. Elle avait fait un pas à
l’instant où la locomotive arrivait, et elle m’avait regardée, comme
s’il fallait qu’elle pose une dernière fois les yeux sur la vie avant de
lui dire adieu.

Elle avait fait un nouveau pas. Dans le vide. Le véhicule l’avait
percutée de plein fouet, et j’avais été éclaboussée de sang. Je ne m’en
étais pas rendu compte durant de longues minutes, le bourdonnement dans
mes tympans étant la seule chose dont mon corps parvenait réellement à
prendre conscience. Le monde s’était tu, effacé par ce glas sourd qui
absorbait les cris que les gens autour de moi poussaient. Quelqu’un
m’avait tirée de là où je me trouvais en me hurlant quelque chose que je
j’avais jamais entendu. Celui qui m’avait attrapée s’était penché pour
me parler, mais ses mots avaient glissé sur le bouclier sonore que mes
oreilles produisaient et, sur ses traits, je ne voyais que le regard de
la femme qui venait de sauter. Ces yeux qui criaient d’un désespoir
aussi muet que m’apparaissait l’homme sous le masque de l’inconnue. Ces
yeux qui, pendant une fraction de seconde hors du temps, avaient semblé
me lancer un « bonne chance » avant de se fermer à jamais.

Il était toujours en train de me parler lorsque j’étais partie en
courant. J’avais couru et couru encore, jusqu’à ce que mes poumons me
brûlent, jusqu’à ce que la douleur remplace la peur. J’avais changé ce
jour-là.

— Maeve ? Je crois que c’est le moment.

Le présent m’aspira dans sa gueule fétide. Je n’étais plus sur ce quai de gare.

Je ne regardai qu’à peine celui qui venait de me tirer de mes
souvenirs et le suivis machinalement. Je savais où j’étais, je savais ce
que j’avais à faire. Je l’avais assez fait ces derniers temps pour que
cela devienne presque automatique.



Ce jour-là, j’avais cavalé jusqu’à me retrouver dans ma rue, mais je
ne pouvais pas rentrer. Walter était à la maison, il aurait compris que
j’avais désobéi, plus que séché les cours. Je m’étais donc assise à
l’ombre d’un arbuste pour attendre le retour d’Elliot. Il n’était arrivé
que plusieurs heures plus tard, heures durant lesquelles mon cerveau
avait pris un malin plaisir à imprimer les yeux de la morte partout où
je regardais, comme lorsqu’on fixe le soleil trop longtemps et que son
négatif reste collé à la rétine et le transpose sur tout ce qu’on voit.
Elle était dans l’herbe, dans les feuilles, dans la terre encore trop
sèche d’un été qui s’était montré particulièrement chaud. Elle était sur
mes bras, sur mon t-shirt blanc, sur tous les endroits que son sang
avait tachés. Même la pluie qui était tombée pendant quelques minutes
n’était pas parvenue à la faire partir.

Quand Elliot avait enfin pointé le bout de son nez, j’avais utilisé
toute ma salive pour faire disparaître les preuves qui s’accrochaient à
ma peau comme des témoins zélés, et ma langue me faisait l’effet de
papier de verre contre mon palais, répandant un poison au goût de fer
dans ma gorge à chaque fois que je déglutissais. Lorsqu’il m’avait
aperçue, il avait cru que je m’étais battue. Je ne l’avais même pas
cherché à le contredire. Je m’étais contentée de lui demander un t-shirt
propre. Il était parti m’en chercher un en ronchonnant. J’avais enlevé
mon habit taché quelques minutes plus tard et étais restée de longues
secondes à contempler le blanc se dessiner sur le vert de la pelouse,
sans dire un mot. Il n’y avait pas tant de sang que ça, mais c’était
tout ce que je voyais. Le tissu servait de toile à une peinture qui
avait mis des nuits de cauchemars à s’estomper, pour ne s’effacer qu’en
apparence. L’encre invisible ne disparaîtrait jamais, elle.

Je n’avais plus porté de blanc après ce jour-là.

— Tu te sens d’attaque ?

Je me tournai vers l’homme qui m’avait posé la question. Les yeux de
Barney pétillaient d’une lueur qui ne les quittait jamais vraiment, et à
laquelle j’étais devenue tout à fait insensible depuis peu. J’opinai et
remarquai alors que, autour de nous, le vacarme était assourdissant.
Les boîtes de nuit, encore et toujours.
avatar
Kalindra
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1963
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 42
Localisation : Nantes
Humeur : Romantico-coquine

https://contact@moongraffiti.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Nyxx le Mar 28 Mai 2013 - 15:13

Plus que quelques jours, il me tarde tellement de le lire !

Spoiler:
Je n'ai pas beaucoup aimé la fin du tome 2, mais j'imagine qu'il ne peut pas ressusciter. Du coup j'ai un peu peur de ce qui va se passer dans ce tome !

Nyxx
Débutante au bal
Débutante au bal

Messages : 16
Date d'inscription : 27/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Kalindra le Sam 1 Juin 2013 - 8:37

Vraiment, cela va être très dur d'attendre la suite le 27 septembre car comme à son habitude, à la fin de ce tome, l'auteure nous plonge dans un suspens intense.
Un très bon tome dans l'ensemble !



*****************

Maeve est brisée suite au drame qu'elle a vécu dans le tome précédent....
Mais la lutte contre son père se poursuit, elle continue à recruter à l'aide de son équipe des vampires afin de constituer son armée. Et à s'entrainer dur. Mais elle sait qu'un traitre est parmi son équipe. Elle ne fait confiance à personne, même pas à Walter son grand-père.
Et à sa grande surprise, son pire détracteur, Trévor décide de rejoindre ses rangs.
Trévor apparaît dans le tome 2 lors d'une grande réunion de recrutement de vampires, il l'avait humilié avec ses questions démontrant qu'elle n'était rien face à Victor.
Maeve doit absolument découvrir ou Victor se cache...

Un tome de qualité, avec Trévor comme nouveau personnage, plutôt sympa d'ailleurs, grâce à lui Maeve découvre que
Spoiler:
Lukas, l'amour de sa vie, lui cachait certaines choses, elle doute de lui mais aussi de tout le monde finalement ... ou est la vérité ?


*****************

Comme d'habitude, on retrouve ici tous les ingrédients qui ont fait le succès de la saga : de l'action, de la romance, la personnalité volcanique de Maeve et son franc-parler et des personnages secondaires haut en couleurs....
Spoiler:
Beaucoup d'introspections, d'émotions également quand Maeve évoque sa relation avec Lukas, comme je suis une grande sentimentale, j'ai pas mal pleuré je l'avoue ... c'est très beau car Maeve et Lukas, eh bien c'est Maeve et Lukas....
Note : /5
avatar
Kalindra
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1963
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 42
Localisation : Nantes
Humeur : Romantico-coquine

https://contact@moongraffiti.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Elea le Dim 2 Juin 2013 - 17:23

Un troisième tome bourré d'action qu'il est difficile de lacher avant la fin ! Il n'y a pas à dire, même si l'auteur nous malmène drôlement, j'aime beaucoup cette série.

Encore une fois Marika Gallman réussit avec brio son challenge. Le ton est toujours aussi mordant, les répliques aussi drôles, et Maeve à la fois touchante et énervante. J'aime vraiment le style de cette série, qui est très particulier, et surtout la plume réfléchie de l'auteur. Cette saga a une âme bien à elle, une personnalité aussi forte que celle de son personnage principale. On aime ou on n'aime pas, mais on ne peut pas rester indifférent.

Pour en revenir plus particulièrement à ce troisième tome, intrigue et action sont encore une fois au rendez-vous. Nous retrouvons une Maeve complètement à l'ouest, brisée par ce qu'elle a vécu, et qui ne sait plus du tout où elle en est. La seule chose dont elle est certaine, c'est qu'elle doit détruire son père. Elle lève alors une armée pour tenter de le défier, bien décidée à se battre bec et ongles jusqu'au bout.

Cependant, même si l'histoire est très prenante, j'ai trouvé certains passages un peu longs vers le milieu. Il faut dire que la romance n'est pas très présente dans ce tome-ci, et m'a laissé frustrée. J'ai peur pour la suite, car je ne suis pas sûre d'aimer ce qu'il reste à venir. Heureusement la fin m'a grandement plu ! Wink

Enfin, c'est un vrai plaisir de retrouver tous les personnages qui gravitent autour de Maeve. Au fur et à mesure de la saga, on s'attache de plus en plus à eux. J'aime toujours autant Barney, commence enfin à apprécier Elliot, et ne sais pas quoi penser de Trévor. Je ne peux pas m'empêcher d'être sceptique à son sujet, et surtout de le comparer à Lukas. L'irruption de Serena et de Brianne est la bienvenue, dans cette histoire qui, il faut l'avouer, compte un peu trop d'hommes. Un peu de féminité, ça fait du bien ! Smile

Bref, je suis plus impatiente que jamais de lire le tome 4, qui promet encore une fois bien des émotions !
coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation / 5

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8132
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Dans mon jardin au soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Distact le Mer 17 Juil 2013 - 12:43

un très bon livre avec de l'action, une héroïne avec des doutes, concernant les autres mais aussi sur elle, ses capacités,ses dons. Ses relations avec son grand-père sont tendues et on soupçonne qu'elle va le regretter.
 Elle ne sait plus très bien à qui faire confiance mais elle constitue,malgré tout, sa propre armée en vue d'affronter son père. On retrouve plusieurs personnages avec plaisir, mais nous aussi on doute de chacun.
J'ai trouvé quelques longueurs mais dans l'ensemble j'ai passé un bon moment et j'ai hâte de lire la suite.

 
avatar
Distact
Princesse intrépide
Princesse intrépide

Messages : 1359
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 50
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  zebuline le Lun 16 Sep 2013 - 20:32

Voila le dernier Maeve Regan est sortie !! évidement j’ai sauté sur ce livre dès qu’il est arrivé dans ma boite aux lettres !!!

Une fois cette lecture terminé je me demande une chose … Marika Galman nous en veux à nous autre lecteur ??? non parce que là quand même on atteins des sommet dans cette lecture ! je crois que je n’ai jamais été autant torturé par un livre !!!! elle doit se régaler quant elle écrit son livre en essayant de nous faire le pire ! et cela jusqu'à la toute fin du livre ^^ mais bon cette série est juste trop addictive !!!

Bon et à part ça ! l’histoire maintenant ! Ce tome est bien sombre … et oui, avec une fin du deuxième tome ça ne pouvait pas être très marrant ^^ et effectivement ça ne l’ai pas… dans ce tome le côté humoristique de la série c’est envoler, avec la romance aussi. Par contre les rebondissements, l’action et les histoires du passer là on est servi !!

Donc un tome plus sombre, mais plus complexe. Marika galmann sait tenir son lecteur en haleine jusqu'à la fin. Avec cette série je ne craint pas de m’ennuyer !

Ce tome est encore un coup de cœur !
avatar
zebuline
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 57
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 30

http://lesetageresdezebuline.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maeve Regan - Tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum