Planète Interdite de W.J. Stuart (SF)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Planète Interdite de W.J. Stuart (SF)

Message  Seska le Lun 30 Avr 2012 - 13:00

Planète Interdite de W.J. Stuart (SF)



Résumé : À la fin du XXIe siècle, la conquête de la Lune puis des planètes a été suivie par la découverte de l’hyperforce quanto-gravitique qui a ouvert la route des étoiles… Ainsi débute le grand film M-G-M en Cinémascope et en Eastmancolor d’où est tiré ce roman. Un astronef approche de la quatrième planète de l’étoile Altaïr où il a été envoyé à la recherche d’une expédition perdue vingt ans auparavant. Le commandant Adams décide de passer outre aux avertissements d’une voix mystérieuse et atterrit. Un étonnant et inquiétant robot survient qui le conduit avec deux des ses officiers, à l’extraordinaire demeure du professeur Morbius. Celui-ci leur apprend que tous les membres de l’expédition sont morts horriblement, tués par un monstre invisible qui n’a épargné que lui et sa fille, la jolie Altaïra. Et il les incite de nouveau à quitter la planète interdite. Le jeune et énergique commandant Adams, d’ailleurs profondément impressionné par le charme d’Altaïra, s’y refuse. Et maintes péripéties dramatiques, haletantes de « suspense », conduisent au dénouement le plus logique et le plus fantastique, dans une ambiance constamment empreinte de ce « sens du merveilleux » qui fait le meilleur attrait de la Science-Fiction.


Mon avis : un bon livre de SF qui correspond bien à mes souvenirs du film. L’histoire date de la fin des années 50 début 60. La fin est bien entendu heureuse pour le héros et l’héroïne, le méchant meurt, quelques personnages secondaires meurent aussi, et nous avons ce bon vieux Robbi le robot pour une petite touche d’humour. La trame classique de cette période.

L’histoire, un vaisseau spatial se rend sur la planète Altaïr où une expédition scientifique envoyée il y a 20 ans n’a plus donné de nouvelles. Ils pensent être accueillit au mieux en héros, au pire sans survivant, hors il y a bien un survivant, le professeur Morbius, qui les prévient de ne pas atterrir et montre qu’il ne souhaite absolument pas leur présence. Il leur cache quelque chose ! mais quoi ? il leur annonce qu’à part lui et sa fille, Altaïra belle blonde de 20 ans, personne n’a survécut (hééé ouiiii mesdames, à l’époque les gentilles étaient blondes et les brunes sulfureuses plutôt mauvaises… pfffff). Altaïra est née sur la planète, sa mère étant décédée peu de temps après sa naissance. Elle ne sait donc rien de ce qui s’est passé et découvre, naïvement, l’espèce masculine jeune…:o

L’histoire est écrite à la première personne et nous changeons régulièrement de personnage entre le médecin de bord et le capitaine.

Celles qui ont vu le film n’apprendrons rien de plus, mais il reste tout de même un bon livre de SF des années 50 – 60, bien écrit, de manière fluide, des personnages un peu stéréotypés comme ils le faisaient à l’époque. Un bon livre de divertissement !

Seska
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 685
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 46
Localisation : France
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum