Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Aller en bas

Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Isatis le Sam 3 Fév 2018 - 11:21

Appelle-moi par ton nom
de André Aciman




Résumé :

Elio Perlman se souvient de l’été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l’on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L’adolescent et le jeune professeur de philosophie s’apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l’été se termine, Oliver repart aux États-Unis, et le père d’Elio lui fait savoir qu’il est loin de désapprouver cette relation singulière…
Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre. Il est nerveux à l’idée de rencontrer la femme et les enfants de ce dernier, mais les deux hommes comprennent finalement que la mémoire transforme tout, même l’histoire d’un premier grand amour. Quelques années plus tard, ils se rendent ensemble à la maison en Italie où ils se sont aimés et évoquent la mémoire du père d’Elio, décédé depuis.

Appelle-moi par ton nom est un roman d’amour singulier tout autant qu’une réflexion sur la mémoire  et l’oubli. La langue à la fois précise et sensuelle d’André Aciman parvient à évoquer la tyrannie des corps – mais aussi la part de brutalité qui se niche dans tout éveil au sentiment amoureux – avec une élégance rare.

Ce roman, devenu culte dans le monde anglo-saxon à l’instar de  Brokeback Mountain,  est adapté au cinéma par Luca  Guadagnino (sortie française le 28 février 2018). Call me by your name est donné comme l'un des favoris pour les oscars.



Sortie le 7 février 2018 chez Grasset


Dernière édition par Isatis le Sam 3 Fév 2018 - 16:07, édité 1 fois

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8656
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Isatis le Sam 3 Fév 2018 - 11:25

Oh mon Dieu, oh mon dieeeeeeeeeeeeeeeeeeeuuuuu !!!!!!!! Ce bouquin culte est enfin réédité en français et je viens seulement de percuter !

Du coup, je me précipite sur la lecture de la VO que je me réservais pour l'été prochain Smile

Et le trailer du film ( arrrrf la dernière scène ) :

Spoiler:

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8656
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Agalactiae le Sam 3 Fév 2018 - 13:07

Je crois que j'ai ce livre dans ma WL zonzon  scratch
Rien qu'à relire le résumé ça me déprime... 

_________________
avatar
Agalactiae
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 1935
Date d'inscription : 16/12/2015
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Zazazoo le Sam 3 Fév 2018 - 13:22

@Agalactiae a écrit:Rien qu'à relire le résumé ça me déprime... 

Pareil !
avatar
Zazazoo
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 11412
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Humeur : Hopeless romantic with a dirty mind ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Pristi le Sam 3 Fév 2018 - 16:54

Je ne connais pas.

@Zazazoo a écrit:
@Agalactiae a écrit:Rien qu'à relire le résumé ça me déprime... 


Pareil !


Je suis d'accord !
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2811
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 42
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Isatis le Sam 3 Fév 2018 - 21:14

Non mais les filles, il ne fallait pas lire le résumé qui, encore une fois, en raconte beaucoup trop !
Après, ce n'est clairement pas de la romance (je ne savais pas où le caser)... mais c'est beau, dérangeant, bouleversant  et je n'en suis qu'à 40% Smile

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8656
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Isatis le Dim 11 Fév 2018 - 12:46


Lorsque je pose un livre (à contrecœur) pour vaquer à mes occupations et que les personnages continuent à trotter dans mon esprit sans me laisser un seul répit, je sais que je tiens dans mes mains une pépite. Et c’est le cas pour Appelle-moi par ton nom d’André Aciman.
Ce livre a déjà rejoint l’étagère dédiée à mes incontournables car je sais que je relirai cette magnifique histoire d’amour et que j’ai besoin de la présence de ce roman près de moi tout simplement. Cela va être très difficile de lui rendre justice et je me doute que mes mots ne seront pas à la hauteur…

Nous voilà transportés dans une villa au bord de la mer, en Italie. Un cadre idyllique dans lequel un éminent professeur d’université et sa famille accueille un universitaire américain pour quelques semaines. Elio, cultivé et sensible, se souvient de cet été, il avait 17 ans et  s’est rapidement épris de leur invité, Oliver, 24 ans, qui repartira bientôt pour l’Amérique. Alors s’ensuivront des hésitations, des craintes, des sentiments avoués, un amour partagé et un couple qui devient fusionnel …

“Call me by your name and I'll call you by mine.”

Dès les premières pages, l’écriture si belle et intelligente d’André Anciman m’a complètement séduite. À plusieurs reprises, je n’ai pu m’empêcher de relire des passages, des phrases  pour en prendre la pleine mesure et le lecteur peut interpréter à sa façon certaines paroles. La frontière entre souvenirs, réalité, rêve est parfois ténue et s’efface… Et puis, l’atmosphère de ce roman est envoûtante, c’est une véritable plongée au cœur d’un été italien que je voulais éternel. J’ai tellement aimé sentir la chaleur des rayons du soleil, être bercé par le chant des cigales, me régaler de fruits mûrs (la pêche est définitivement mon fruit préféré !) et m’enivrer de l’odeur du romarin… Un vrai bonheur ! Les arts et les références littéraires  sont forcément très présents et cela apporte aussi un charme supplémentaire, en plus de rapprocher nos deux héros et de donner naissances à de très beaux  échanges.
Ce roman nous aussi ressentir tout des émotions d’Elio, le narrateur. Auprès  de lui, j’ai navigué entre joie et tristesse, j’ai eu de douloureuses déceptions mais jamais
de regrets car ce qui naît entre les héros est inestimable.
Je me suis attachée à Elio très rapidement … Ce désir qui le consume, cette obsession dévorante qu’il nourrit à l’égard d’Oliver sont à la fois fascinants et effrayants tant certains de ses actes ou pensées sont parfois extrêmes. Les tourments que fait naître en lui cette passion sont retranscrits à merveille par l’auteur. .

“If I could have him like this in my dreams every night of my life, I'd stake my entire life on dreams and be done with the rest.”

Si Elio est un héros terriblement touchant,  Oliver est un personnage qui conserve une part de mystère, j’ai aimé le voir se dévoiler au fil des pages, et comprendre ce que cachait son attitude  distante et parfois versatile. Un homme charmeur, désinvolte mais dont la relation tissée avec Elio mettra en évidence une toute autre facette. J’ai aimé leur complicité, cet amour des lettres qui les rapproche...

Spoiler:
Une histoire d’amour qui a duré le temps d'un été  mais
 ce qu’Oliver et Elio représentent l’un pour l’autre est éternel et marquera leur existence à jamais, personne ne pourra leur enlever ce qu’ils ont partagé. Et mon Dieu ce dernier paragraphe !

Il me tarde maintenant de découvrir le film, je ne suis pas friande des adaptations car je trouve qu’elles sont le plus souvent décevantes mais, j’ai été  pourtant conquise par les extraits que j’ai pu visionner, j’espère donc avoir une bonne surprise !

_________________

“I used to be an angry, lonely prick. Then I met a guy with four amazing kids and more issues than the Sports Illustrated back catalog and boom—happiness.”  “Boom, happiness?”  “Okay, boom. Boom. More booms. A mushroom cloud. Then happiness.” Cherish, Tere Michaels
avatar
Isatis
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 8656
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 38
Localisation : Le Sud!!!
Humeur : Evan & Matt addict ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appelle-moi par ton nom d'André Aciman

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum