Fil de fer de Martine Pouchain

Aller en bas

Fil de fer de Martine Pouchain

Message  Elea le Mer 27 Déc 2017 - 9:36

Fil de fer
de Martine Pouchain




Résumé :

« ─ On est bien, hein ?
─ Oui, on est bien.
Je contemplais les petits nuages paresseux suspendus dans l’azur. Plus rien d’autre n’existait, il n’y avait plus que l’herbe, nous et le ciel. L’éternité. »
C’est la guerre. Gabrielle, surnommée Fil de fer, doit quitter son village pour fuir sur les routes de France avec sa famille. Au cours d’un exode dur et périlleux, Fil de fer rencontre un garçon mystérieux. C’est le coup de foudre. Qui est ce beau jeune homme qui n’a jamais faim ou soif ?

Sortie prévue le 3 janvier 2018 chez Flammarion Jeunesse.

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8131
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Dans mon jardin au soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fil de fer de Martine Pouchain

Message  Elea le Mer 3 Jan 2018 - 10:43

Un roman jeunesse qui nous parle de la seconde guerre autrement, c'est toujours intéressant. Comme le dit l'auteur à la fin de cette histoire, cela nous permet de voir l'Histoire par la petite lorgnette, ce que j'ai apprécié.

Dans ce récit somme toute assez court on va suivre Gabrielle, jeune fille de quinze ans obligée de quitter son village avec sa famille à cause des Allemands qui se rapprochent. On les accompagne dans leur exil à travers une bonne partie de la France, et c'est assez stupéfiant de voir et d'imaginer cette procession de personnes de milieux sociaux en tous genres, cette longue file de réfugiés qui s'étendait sur des kilomètres à la ronde et que les Allemands bombardaient. Cela parait tellement inhumain.

Heureusement tout n'est pas sombre dans cette histoire, et le fait que ce soit Gabrielle qui nous raconte tout ça apporte pas mal d'innocence et de fraîcheur au récit. Ses préoccupations restent assez juvéniles, compte tenu du contexte, et ses rêves concernant le mystérieux garçon qui les suit nous font sourire.

Quant à la fin, je ne sais toujours pas quoi en penser. Trop simple ? Trop irréaliste ? Difficile à dire.

Pour résumer donc ce fut une bonne lecture, à la fois enrichissante et légère, malgré le thème abordé. J'aurais aimé un peu plus de détails et de profondeurs, cependant. Mais elle plaira aux passionnés d'Histoire.

coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation  , 75 / 5

_________________

"C'était un être anguleux de corps comme de caractère, sans jamais une formule aimable, ni un geste galant, ni un mot d'humour. Il fallait avoir une bonne motivation pour regarder Thorn en face. Ophélie en possédait une."
La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

avatar
Elea
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 8131
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 29
Localisation : Dans mon jardin au soleil
Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum