Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Julie-Ambre le Mar 4 Aoû 2015 - 18:17

Le Secret de Pembrooke Park
de Julie Klassen

Titre VO :  The Secret of Pembrooke Park


Résumé (Traduction Forum BdP)

Abigail Foster craint de finir vieille fille, surtout avec une dot trop petite pour améliorer ses charmes et quand l'homme qu'elle pensait épouser, un ami de longue date, est tombé amoureux de sa petite et plus jolie sœur.

Quand des problèmes financiers forcent sa famille à vendre leur maison londonienne, un étrange avocat se présente avec une offre stupéfiante : utiliser un manoir abandonné depuis dix-huit années. Les Foster voyagent jusqu'à Pembrooke Park et sont surpris de le retrouver tel qu'il a été subitement abandonné : les tasses de thé encore incrustées de thé séché, des vêtements mangés par les mites dans les armoires, une maison à poupée abandonnée en plein jeu...

Le séduisant vicaire local les accueille, mais si lui et sa famille semblent savoir quelque chose à propos du passé du manoir, la seule information qu'ils offrent à Abigail est une mise en garde : Faites attention aux intrus attirés par les ragots racontant que Pembrooke contiendrait une pièce secrète remplie d'un trésor.

Espérant améliorer la situation financière de sa famille, Abigail se met en quête de la pièce cachée, mais l'arrivée de lettres anonymes qui lui sont adressées, avec des indices sur la pièce et son passé, amènent des découvertes encore plus stupéfiantes. Alors que les secrets comment à être révélés, Abigail trouvera-t-elle le trésor et l'amour qu'elle recherche... ou bien un vrai danger ?

Sortie prévue le 27 novembre 2015 chez Milady Romance
Collection : Romantique

_________________

Julie-Ambre
Lady Administratrice

Messages : 9344
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Lyraynn le Mar 4 Aoû 2015 - 18:27

Le résumé donne envie.

Lyraynn
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1239
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 31
Localisation : Amazon
Humeur : Ranthsan en cours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  soso le Mar 4 Aoû 2015 - 19:57

très tentant !

soso
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 711
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Miss Dolly le Mar 4 Aoû 2015 - 22:57

Jolie couverture, résumé très tentant !

Miss Dolly
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1259
Date d'inscription : 19/02/2011
Age : 27
Localisation : Sous le soleil de l'Hérault !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Kaylanne le Mer 5 Aoû 2015 - 23:04

Oh! J'aime beaucoup la couverture!

Kaylanne
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 34
Date d'inscription : 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Candyshy le Jeu 6 Aoû 2015 - 8:08

Superbe couverture en effet

Candyshy
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 353
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 39
Localisation : derrière mon livre
Humeur : souvent fofolle

http://auboudoirdecandyshy.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 12:56

Abigail Foster vingt-deux ans pense que son avenir est assurée, amoureuse de son ami d'enfance, Gilbert Scott, elle est certaine qu'il lui fera bientôt une demande en mariage, ils seront heureux et passeront le reste de leur vie ensemble, à la fin d'un dîner organisé chez eux en l'honneur de  Gilbert qui quitte l'Angleterre pour étudier l'architecture en Italie, son rêve explose quand elle est témoin d'un tendre échange secret entre sa très jolie sœur cadette Louisa qui s'amuse à  séduire tous les hommes par son charme et ses minauderies et Gilbert, son chagrin bien enfoui dans son cœur brisé, malgré le coup bas de Gilbert et sa sœur, elle garde la tête haute et ne montre aucune faiblesse, mieux encore elle fait semblant de n'avoir rien vu et retourne discrètement sur ses pas. 

Comme si cela ne suffit pas dix mois plus tard sa famille perd la plupart de leurs fortunes à cause d'un mauvais investissement, Abigail se culpabilise énormément, car c'est elle qui a encouragé son père Charles Foster à investir dans la banque de son oncle maternel, cette opération financière va les laissés presque ruiner, pragmatique elle tente de faire amende honorable, allant jusqu'à renoncer à sa dot pour que Louisa puisse avoir sa saison à Londres et se trouve un riche mari.

Elle pense de toute façon qu'elle finira vieille fille, d'autant que maintenant qu'elle est sans dot, elle ne  compte pas sur ses charmes pour avoir un mari, et le seul homme qu'elle pensait  épouser lui a préféré sa jeune et séduisante  sœur.

Ne pouvant plus garder leur maison de Londres ils la mettent en vente et se cherche une plus modeste et voilà que surgit chez eux un étrange vieux notaire avec un air hautain, maître Arbeau a une offre inespéré, un parent éloigné de Charles Foster, a entendu parler de leur situation et veut leur venir en aide tout en gardant l'anonymat sur son identité, il leur offre d'habiter Pembrooke Park, un domaine avec un grand manoir dans la campagne perdu loin de Londres, et ce pour un prix dérisoire seul bémol, ils doivent accepter de rester là-bas une année complète. 

Lorsque Abigail Foster et son père arrivent à Pembrooke Park, ils sont choqués par l'état du manoir, tout est laissé tel qu'il était, il y a dix-huit  ans, le service à thé en porcelaine toujours sur la table, a même encore au fond des tasses une fine trace de thé, laissée là en plan couvert d’une nappe, les lits défaits, les manteaux suspendus, comme si les occupants s’étaient simplement levés et partie, il est clair que cette famille a fui à la hâte et brusquement !

Quoique ce mystérieux manoir soit très beau, il croule sous les toiles d’araignée et la poussière, il n'a pas été habité depuis près de vingt ans et personne ne veut dire la raison, ni les domestiques ni l'ancien intendant Mac Chapman tous  sont évasif et personne ne semble expliquer l'étrange passé de Pembrooke Park, y compris le beau et avenant prêtre de cette petite ville. 
Il y'a des rumeurs de meurtre, d'une chambre secrète et même d'un trésor caché dans le manoir . 

Lorsque Abigail entend les rumeurs à propos d'un trésor caché quelque part dans Pembrooke Park, elle espère le trouver pour se racheter en améliorons la situation financière de sa famille,et voila en plus que l'arrivée de lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement, épaissies encore plus l'étrange secret de ce manoir à l'atmosphère mystérieuse !

Abigail Foster est une héroïne  intelligente, mais trop gentille, son gros problème est  qu'elle n'a  pas assez confiance en elle, peut-être aussi que le fait de vivre dans  l'ombre de sa coquette égoïste et imbuvable idiote de sœur lui a porté préjudice,d'autant que les parents surtout la mère encourage cet état de fait en préférant Louisa sans même le cacher, ce qui a pour conséquence de rongé lentement mais sûrement l'estime de soi d'Abigail.

Je ne comprends pas la réaction d'Aby vis-à-vis de Gilbert ?
Spoiler:

Il l'a trahi sournoisement en acceptant la mèche de cheveux de sa soeur, la veille de son départ pour l'Italie, elle apprend qu'il correspond avec elle depuis l'étranger, en revenant en Angleterre, il ne vient même pas lui rendre une visite de courtoisie en souvenir de leur longue amitié passé, par contre il courtise allègrement Louisa à Londres, et quand il revient penaud et essaye de la reconquérir,mais  seulement quand il a enfin compris que cette petite peste de Louisa le garde sous le coude, en dernier recourt si aucun bon parti plus riche que lui ne lui demande sa main, notre miss Aby tergiverse entre William et son crétin de Gilbert !
Là j'ai juste envie de lui crier mais ma pauvre où est passée ton intelligence à défaut de ta fierté ?


J'ai été attirée par la couverture que je trouve très belle, la romance est un peu noyée par le mystère du manoir au détriment de l'histoire d'amour entre Abigail et son  beau vicaire William Chapman.

Le héros de cette romance n'est pas un guerrier ténébreux et invincible, « que nenni »  ! c'est un beau et doux  prêtre anglican roux à la peau blanche comme un cachet d'aspirine ! (Tant pis pour moi qui ne craque que sur les beaux bruns ténébreux! cheesygrin )

Il y'a beaucoup de prière et citation de la Bible dans le récit, car notre héros est le prêcheur du presbytère de cette petite communauté.

C'est mon premier roman de cet auteur son livre a un zest gothique, et aussi un petit  cocktail entre Jane Austen et Agatha Christie, avec de nombreux rebondissements,des hauts et des bas, entre joie,chagrin, pardon de rédemption et surtout de l'amour,que d'émotion !

Belle surprise vraiment, j'ai aimé cette lecture sortie des sentiers battus un seul petit hic quand même, un peu de longueur de temps en temps,mais ce n'est pas grave, car l'auteur nous offre aussi  une très belle  histoire d'amour en parallèle  !

J'ai vraiment hâte que les autres romans de cet auteur soient traduits.

Désolée pour mon, pavé, quand j'apprécie un livre, je ne me rends pas compte tout de suite de la longueur de mon avis.

Pour entrer dans l'atmosphère de Pembrooke Park voilà, une petite vidéo pour mieux vous  tenter !


coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation /5


Dernière édition par Cheyenne le Jeu 7 Jan 2016 - 21:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Distact le Jeu 7 Jan 2016 - 13:50

C'est une histoire en plusieurs tomes?


Dernière édition par Distact le Jeu 7 Jan 2016 - 19:51, édité 1 fois

Distact
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1256
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 49
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  ninou-lilou le Jeu 7 Jan 2016 - 17:25

Elle a l'air plutôt pas mal cette histoire. Merci Cheyenne pour ton beau com bien détaillé Okay

ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9625
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “Take care of my cop.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 21:32

@Distact a écrit:C'est une histoire en plusieurs tomes?
Non, juste un seul tome mais  épais quand même ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Invité le Jeu 7 Jan 2016 - 21:34

@ninou-lilou a écrit:Elle a l'air plutôt pas mal cette histoire. Merci Cheyenne pour ton beau com bien détaillé Okay
De rien ninou-lilou , je l'ai tellement bien-aimé que ,j'ai  laissé mes avis encore en  brouillons  des autres  romans que j'avais lu avant celui-ci en plan !

 Mais promis, je vais les poster aussi sans oublier aucun, je prends juste mon temps !  cheesygrin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une bonne surprise

Message  serial reader le Dim 10 Juil 2016 - 19:05

J’ai bien aimé ce roman malgré ses longueurs, qui, étrangement, ne m’ont à aucun moment gênée car elles permettent d’installer l’intrigue et de fouiller les personnages. Plus que vers Jane Austen, le roman tire vers ceux des sœurs Bronte et même parfois vers le roman noir gothique. Tout est y est, de la maison aux bruits inquiétants la nuit, aux silhouettes encapuchonnées aperçues dans l’obscurité, aux secrets jalousement conservés, sans parler d’une intrigue subtilement alambiquée. Même si certains doutes se font jour au bout d’un certain temps, le suspense est maintenu jusque vers la fin avec un dénouement dramatique que n’auraient pas renié les sœurs Bronte, ultime clin d’oeil de la narratrice à ses auteurs fétiches.

Le seul bémol que j’apporterai apparaît dans les derniers chapitres où la dimension clairement « inspirationnelle » se fait jour. La dimension religieuse ne se fait plus présente que dans les derniers chapitres et se trouve en adéquation avec l’intrigue et les personnages. Au final une bonne surprise et un auteur que je ne manquerai pas de suivre.


Ma notation : coeur Evalluation coeur Evalluation coeur Evalluation ,5 coeurs

serial reader
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 542
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Penny le Mar 1 Nov 2016 - 18:07

Réédition poche le 24 février 2017 chez Milady
Collection Historique

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas

Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5059
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Message  Machane le Dim 4 Déc 2016 - 19:27

Bonsoir,


Pour ma part je l'ai commencé  vendredi dernier (c'était  mon jour de repos).Et comment  vous expliquez, je n'ai absolument pas pu lâché avant d'avoir fini de lire le dernier mot de la dernière page !
C'est un véritable bijoux ! 
L'histoire est vraiment bien écrite, les personnages sont très travaillés et on ce met facilement à la place d'Abigail. 
Par contre je vous préviens une fois arrivé dans la maison vous ne pourrez en sortir sans en connaître son trésors !

Machane
Cavalière sollicitée
Cavalière sollicitée

Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 28
Localisation : Valmondois
Humeur : Joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum