Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Aller en bas

Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Julie-Ambre le Jeu 2 Avr 2015 - 15:25

Le Mystère de Willoughby
de Jane Odiwe



Résumé

Dans Raison & Sentiments de Jane Austen, Marianne Dashwood épouse le colonel Brandon et oublie complètement Willoughby.
Trois ans plus tard, alors que Marianne souhaite marier sa petite soeur Margaret pourtant éprise de liberté, elle revoit Willoughby. Les souvenirs et l'incertitude ne cessent alors de la hanter. En outre, Willoughby est plus charmant et plus amoureux d'elle que jamais. Le colonel Brandon devant s'absenter pour s'occuper de sa pupille, Willoughby en profite pour reconquérir le coeur de Marianne. Aura-t-elle la force de résister ou la tentation d'un amour passé est-elle plus forte ?

Sortie prévue le 10 Juillet 2015 chez Milady Romance

_________________
avatar
Julie-Ambre
Lady Administratrice
Lady Administratrice

Messages : 9987
Date d'inscription : 23/11/2010
Localisation : Entre Montréal et le ciel du Nord
Humeur : Busy like a bee...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Bookinette le Jeu 2 Avr 2015 - 17:43

Pauvre colonel Brandon.... pas sûr que je le lise celui-là, le résumé ne m'enchante vraiment pas .... Rolling Eyes
avatar
Bookinette
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 3493
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : région de Toulouse
Humeur : ♥ Reyes addict ♥♥ Scott Eastwood addict ♥

http://chezbookinette.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Pristi le Jeu 2 Avr 2015 - 17:53

Je vais attendre des avis pour celui-ci...
avatar
Pristi
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2809
Date d'inscription : 05/10/2013
Age : 42
Localisation : Seine et Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  everalice le Jeu 2 Avr 2015 - 19:49

Son titre VO est Willoughby's Return.
En tous cas, je craque pour la couverture  bulle bulle que je trouve magnifique. Pour une fois, le mannequin habillé Régence ne fait pas paquet, je dirais qu'il est même sacrément sexy  même tout habillé   titter  cheesygrin
avatar
everalice
Déesse de la romance
Déesse de la romance

Messages : 4613
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 48
Localisation : Rennes

http://leslecturesdeveralice.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Mitsou le Jeu 2 Avr 2015 - 19:56

C'est vrai (qu'il titter) qu'elle est superbe cette couv
avatar
Mitsou
Impératrice des passions
Impératrice des passions

Messages : 2478
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 34
Localisation : 76

http://leslecturesdemitsou.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Penny le Sam 22 Aoû 2015 - 20:54

Ma connaissance de Jane Austen se limite à Orgueil et Préjugés, je l'avoue sans honte. (Aaah, Elizabeth Bennett et Mr Darcy ).
Exit donc les Emma, Persuasion et bien sûr Raisons et Sentiments. Quand m'a été donnée l'opportunité de découvrir ce Austen-like reprenant l'histoire de John Willoughby, j'ai d'abord pensé qu'il était assez bizarre de commencer une "série" sans en avoir lu le premier tome, puis en voyant cette magnifique couverture, je me suis lancée.
Même si ce roman m'a surprise car il n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais, j'y ai trouvé de très bonnes choses, notamment une plume très Austenienne, des histoires et imbroglio, et un romantisme dont je suis friande.
Si je ressors de ma lecture assez surprise, c'est principalement parce que personne ne remplace Jane Austen, mais c'est également (et en grande partie) dû au fait que je ne connaissais pas l'histoire principale avant de commencer ce roman, ce qui a grandement manqué à ma compréhension en début de lecture.

Pour celles qui seraient dans la même situation que moi, je vais me permettre de faire un rapide résumé de Raisons et Sentiments.
Spoiler:
A la mort de Mr. Dashwood, sa femme et ses trois filles, Elinor, Marianne et Margaret, doivent se réfugier dans une dépendance de leur cousin, Sir John Middleton. Elinor va tomber sous le charme de Edward Ferrars, mais leur relation va être perturbée par Lucy Steele, une arriviste attirée par la fortune.
Marianne quant à elle va tomber immédiatement amoureuse du jeune et impétueux John Willoughby, qui va se jouer d'elle sous le regard du Colonel William Brandon, tombé peu à peu sous le charme de la belle Marianne. Cependant, Willoughby va commettre une trahison inconcevable en fuyant sans donner de nouvelles, et revenir après avoir fait un mariage de convenance. Marianne le cœur détruit va alors céder à la demande en mariage de Brandon (malgré son âge qu'elle juge "canonique"), dont les sentiments et la tendresse ont toujours été constantes. Tous deux ont connu le grand amour et l'ont perdu, mais leur mariage de raison deviendra au fil des années un mariage de sentiments.
Il est dit dans le roman que Willoughby traînera la douleur de cette union entre Marianne et William toute sa vie, puisqu'il considèrera toujours Marianne comme "son idéal secret de perfection féminine".

Trois ans se sont passés depuis la fin de Raisons et Sentiments. Marianne et William ont eu deux beaux enfants et mènent une vie paisible près de Mme Dashwood et de Elinor.
Margaret a maintenant bientôt 16 ans, et il est grand temps de lui trouver un prétendant. Hélas, tous ceux qui lui ont été déjà présentés n'ont pas trouvé grâce à ses yeux. Elle ne voit donc pas comment le jeune Henry Lawrence pourrait être celui qu'elle épouserait.
La situation serait presque risible pour Marianne si elle n'avait pas deux soucis majeurs. Tout d'abord, le colonel Brandon passe de plus en plus de temps avec Lizzie, la fille d'Eliza Williams. Il se murmure que Lizzie pourrait être sa fille naturelle, il considère donc avoir un devoir moral envers Lizzie, "sa pupille", et va régulièrement lui rendre visite, d'autant plus qu'elle a une santé précaire.
Mais surtout, le jeune Henry Lawrence est sur le point de racheter une propriété vendue par John Willoughby. Marianne apprend donc son retour en ville avec douleur, car les sentiments à son sujet semblent toujours intacts.
Ce roman est donc une double histoire: celle de Margaret qui va peut-être suivre les traces de Marianne en terme de relations amoureuses, et celle de Marianne qui va être confrontée à celui qu'elle a toujours aimé. Là encore, comme le veut le titre de l'oeuvre originelle, qui de la raison ou des sentiments l'emportera?

J'ai aimé retrouver une écriture vraiment similaire à celle de Jane Austen. Il manque certes cette petite pointe acide de l'auteur originel, ainsi que ce charme suranné de l'auteur qui écrivait des histoires contemporaines de son époque. Mais malgré tout, Jane Odiwe ne démérite pas.
Car ce que j'attendais par dessus tout, c'était de la romance dans sa plus belle forme, des hommes qui courtisent, des bals, de la Régence, et j'ai été servie. J'ai retrouvé ce qui m'a fait aimer la romance dans son essence, et même si beaucoup d'auteurs contemporains y arrivent très bien, je reconnais que la petite touche apportée par l'univers Austenien apporte une différence. Il manque évidemment ce petit plus que mettait Madame Austen, mais je ne m'en plains pas trop.

J'avoue avoir longtemps hésité quant à l’histoire et à la fin, car l'intrigue est suffisamment bien amenée pour m'avoir faite douter sur les véritables sentiments de chacun, et j'aime cela. Si une histoire est téléphonée, j'aime malgré tout qu'elle soit bien construite. Et quand elle ne l'est pas, comme ici, j'aime que le doute soit maintenu jusqu'au bout.
En revanche, j'ai trouvé que l'installation de l'histoire était peut-être un peu trop lente, il faut attendre d'avoir lu le premier tiers du roman avant d'être vraiment entrée dans le cœur de l'histoire. Avant, tout n'est que mise en place, ce qui était évidemment nécessaire, mais j'ai malgré tout trouvé le démarrage trop long.

Je dirais que le but premier de ce roman était d'écrire l’histoire de Margaret, bien trop jeune dans le premier pour ressentir les premiers émois amoureux. Mais je pense que l'auteur a surtout cherché à redonner ses lettres de noblesse à Willoughby, et on peut dire qu'elle est arrivée à offrir sa rédemption à ce personnage.
J'ai passé un agréable moment de lecture avec cette "suite" imaginée de Raisons et Sentiments. Evidemment, personne n'égalera les œuvres de Jane Austen, mais certains peuvent s'en approcher, et Jane Odiwe y arrive.

Ma note: 3.75/5

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5475
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Penny le Mer 9 Mar 2016 - 21:18

Réédition poche prévue le 26 août 2016 chez Milady
Collection Romantique

_________________

"You make me want to live. Not survive; not exist. Live."
He didn’t have the words. Not when what she said hit him harder and deeper than any kiss.

Queen of Shadows, Sarah J. Maas
avatar
Penny
Lady Modératrice Junkiebook
Lady Modératrice Junkiebook

Messages : 5475
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Le coeur dans un livre, la tête dans les nuages
Humeur : Présidente du club des droguées de ♥♥ Ty & Zane ♥♥ / Directrice de la Reyes Addicts Agency ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mystère de Willoughby de Jane Odiwe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum