Illusions fatales de Rachel Abbott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Illusions fatales de Rachel Abbott

Message  ninou-lilou le Mar 24 Fév 2015 - 10:43

Série DCI Tom Douglas

Tome 1: Illusions fatales
de Rachel Abbott




Tome 2: Le piège du silence

Autre couverture (celle que j'ai):




Résumé:
Sir Hugo Fletcher vient d'être retrouvé mort dans son lit, nu, attaché dans une position des plus équivoques.
Chargé de l'enquête, Tom Douglas, fraîchement débarqué au sein de la police londonienne, s'interroge: ce crime sulfureux ne colle pas avec l'image respectable de Fletcher, richissime philanthrope connu pour son engagement au sein d'Allium, une association qui aide à soustraire de jeunes immigrées de l'Est à la prostitution.
Alors que les médias s'emparent de l'affaire et pleurent la perte du généreux milliardaire, Tom se focalise sur l'épouse de ce dernier, la discrète lady Laura...
À son contact, Tom découvre un tout autre portrait de l'homme. Mais peut-il faire confiance à cette séduisante veuve noire ? Que cache-t-elle des activités réelles d'Allium ? Et si la vérité était plus sordide encore que le crime ?


Biographie de l'auteur:
Née près de Manchester, Rachel Abbott a longtemps occupé un poste d'infographiste, avant de se lancer à la poursuite d'un vieux rêve, rénover de vieilles demeures en Italie, où elle vit désormais une partie de l'année. La parution d'Illusions fatales, son premier roman autopublié en version numérique en novembre 2011, marque une nouvelle étape de sa carrière.
Classé numéro un des ventes de livres numériques sur Amazon, trois mois après sa sortie, et numéro deux des ventes numériques pour l'année 2012, le livre ne tarde pas à trouver un éditeur en Angleterre. Désormais, Rachel Abbott consacre son temps à l'écriture et a déjà publié deux autres romans.


Date de sortie le 6 novembre 2014


Dernière édition par ninou-lilou le Jeu 2 Avr 2015 - 13:30, édité 1 fois

ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9515
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “Take care of my cop.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Illusions fatales de Rachel Abbott

Message  arianouchka le Mer 25 Fév 2015 - 9:51

Me tente bien celui-là. Je crois que je vais aller faire un tour sur l'Ecuyère sauvage (copyright Pimprelune)...cheesygrin

arianouchka
Reine de la saison
Reine de la saison

Messages : 1001
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 59
Localisation : Entre deux fleuves de France
Humeur : souvent très bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Illusions fatales de Rachel Abbott

Message  ninou-lilou le Ven 3 Avr 2015 - 10:00

Ce roman est un excellent polar, j'ai pris un très grand plaisir à le lire  coeur Evalluation  Il débute sur la description du meurtre de l'illustre Sir Hugo Fletcher, un homme à la renommée acquise grâce à son association d'aide aux victimes de la prostitution, essentiellement des jeunes filles venant de l'Est. S'ensuit l'enquête minutieuse de l'inspecteur principal Tom Douglas et du sergent Becky Robinson.
C'est la 1ère grosse affaire de Tom depuis son affectation récente à Londres. Il a demandé sa mutation pour pouvoir se rapprocher de sa fille.
Quand il prend connaissance du dossier, il est intrigué par la jeune veuve. Il est évident que ses années de mariage l'ont énormément marqué.
Dix ans plus tôt, Laura était une jeune femme pétillante, ultra sexy avec une chevelure flamboyante et à la carrière prometteuse en tant que réalisatrice. C'est lors de la cérémonie des récompenses (qu'elle remporte) qu'elle fait la connaissance d'Hugo. Et que sa vie va littéralement changer...
Le déroulement de l'histoire nous plonge dans l'enquête: interrogatoires bien menés; révélations distillées à travers des lettres écrites par Laura à son amie Imogen, dans lesquelles elle lui raconte sa lente descente aux enfers aux côtés de son époux.
Certains passages sont vraiment poignants et la révélation finale fait froid dans le dos  pale
Les personnages principaux m'ont ému. Laura par son histoire et ses horribles épreuves, Tom par sa sensibilité et sa gentillesse. C'est un homme remarquable et je regrette énormément que l'auteure n'ait pas développé une romance entre eux malgré les signes annonciateurs. Mais en même temps je comprend très bien pourquoi elle ne l'a pas fait...

Les personnages secondaires sont intéressants: Becky la collègue de Tom, Stella et Will la maman et le frère de Laura, Alexa la fille d'Hugo et surtout Imogen la meilleure amie de Laura. Et que dire du personnage autour duquel toute l'histoire tourne ?: Hugo. C'est un être abject, et le mot est faible  pale

L'intrigue est très bien menée, avec de multiples suspenses angoissants et pour cela ma note est de
Et je lirai avec grand plaisir les autres enquêtes de l'inspecteur Tom Douglas  Okay


Extrait:

Tom demande à Laura pourquoi elle n'a pas quitté son mari avec tout ce qu'il lui faisait subir.

« Je crois que vous l'avez déjà compris, du moins en grande partie. Avant notre mariage, Hugo était charmant et courtois. Je n'avais jamais rencontré un homme comme lui de toute ma vie. Comment vous expliquer ? Un jour j'ai fait un film sur le thème de la maltraitance et quelqu'un m'a dit que je n'avais rien compris au sujet. Maintenant je sais exactement ce qu'elle voulait dire. Ce ne sont pas que des actes de terreur, de la cruauté physique ou l'obéissance forcée sous la menace. Dans ces cas-là, séparer le bien du mal est facile, même si beaucoup de gens maltraités n'arrivent pas à réagir. Mais la destruction silencieuse et inexorable de l'estime de soi, c'est bien plus sinistre - c'est une violation de l'âme. C'est ce que Hugo m'a fait. »

ninou-lilou
Chroniqueuse mondaine
Chroniqueuse mondaine

Messages : 9515
Date d'inscription : 12/09/2010
Humeur : “Take care of my cop.”

Revenir en haut Aller en bas

Re: Illusions fatales de Rachel Abbott

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum